Djeddah, 29/11/1437 (01/09/2016)

En préparation à la saison 1437 du hadj, la Commission du Projet d'Arabie saoudite pour l'utilisation de la viande sacrificielle dont la gestion est confiée à la Banque islamique de développement, a tenu une réunion sous la présidence de M. Ahmed Mohamad Ali, Président du Groupe de la Banque islamique de développement, jeudi après-midi, dans les locaux de l'abattoir El-Maïssam 1 situés dans le périmètre des Lieux saints. Cet évènement dont l'objectif est de passer en revue les dispositions prises en préparation de la saison du hadj, a réuni les représentants des organismes gouvernementaux concernés par le Projet et les entrepreneurs chargés de son exploitation. A la fin de cette première réunion, une autre s'est tenue pour assurer le suivi des résultats de la réunion des entrepreneurs. Il s'agit de faciliter leur travail dans le cadre du Projet. 

 

Il convient de rappeler qu'outre la Banque islamique de développement, les organismes gouvernementaux représentés dans la Commission du Projet sont les ministère de l'Intérieur (Émirat de la région de la Mecque), des Affaires islamiques, de l'Appel et de l'Orientation, de la Justice, des Finances, des Affaires municipales et rurales (Projet de développement de Mina - Amana de la Capitale sainte), de l'Environnement, de l'Eau et d'Agriculture, et l'Institut des recherches en hadj du serviteur des Deux Saintes Mosquées (université Umm Al Qura).

Après la réunion, M. Ahmed Mohamad Ali a effectué une visite aux abattoirs situés à El-Maïssam, Mina, pour s'assurer de l'état de préparation. Les unités inspectées sont El-Maïssam 1, El-Maïssam 2, El-Maïssam 3, le nouvel abattoir et l'abattoir des bovins.  

A l'issue de la visite, le Président du Groupe de la BID a salué l'appui inconditionnel qu'apporte le Gouvernement du Serviteur des Deux saintes Mosquées au Projet d'Arabie saoudite d'utilisation de la viande sacrificielle, et ce depuis son lancement en 1403 (1983). Il prie Allah le Puissant et le Grand, de rétribuer le Serviteur des Deux saintes Mosquées, S.A.R. le prince héritier, S.A.R. le vice-prince héritier, le gouvernement et le peuple du Royaume d'Arabie saoudite, des meilleures récompenses pour les services méritoires qu'ils ne cessent de fournir aux hadjs.

Par ailleurs, le Président du Groupe de la BID a souligné que le Projet a réussi à développer davantage la vente électronique, en collaborant avec Saudi Post, Mobily, Secured Services Systems Company, Al Rajhi Bank et l'Association caritative Hadyat El-Hadj wa El-Mouätamir. Ces poartenaires offrent aux hadjs plusieurs services électroniques qui leur permettent d'acheter les coupons à un prix unifié. Il ajoute que les sadaqas et fedyahs sont disponibles pour achat à longueur d'année, sur Internet et à partir du site web du Projet (www.adahi.org). Les services électroniques facilitent l'acquisition des bêtes à toute personne à travers le monde entier. Le prix d'une tête d'ovin pour la saison actuelle est de 460 riyals saoudiens, soit environ 123 dollars des Etats-Unis ou 110 euros, tout dépend du taux de change au moment de l'achat.

Il est à noter qu'il est possible d'acheter les hadeys, adahi, fedyahs et sadaqa sur Internet, par téléphone mobile, des distributeurs automatiques de billets (ATM) et des bureaux de Saudi Post présents sur l'ensemble du territoire du Royaume d'Arabie Saoudite.  ​