Dans le cadre du Projet saoudien d'utilisation de la viande sacrificielle, dirigé par la Banque islamique de développement, l'opération de distribution des viandes sur les nécessiteux du Royaume d'Arabie saoudite se poursuit selon le plan établi pour la saison 1437 (2016) qui prévoit la répartition de 712.734 têtes immolées, dont 518.234 sur les démunis de la Mecque et 270 associations caritatives réparties sur l'ensemble du Royaume et 195.000 carcasses gelées sur les indigents dans 23 pays asiatiques et africains.

 

C'est dans ce cadre qu'un bateau chargé de 10.000 carcasses gelées a accosté au port de Nouakchott, Mauritanie. La viande sera distribuée sur les nécessiteux. L'arrivée du bateau a été accueillie par plusieurs responsables mauritaniens, des représentants de l'ambassade du Royaume d'Arabie saoudite à Nouakchott et un délégué de la Banque islamique de développement qui se trouve à la capitale à l'effet de superviser l'opération de distribution.

 

Depuis deux jours, un autre bateau chargé de 10.000 carcasses gelées est arrivé au port de Dakar, Sénégal. La viande sera distribuée sur les personnes nécessiteuses. A l'arrivée du bateau, étaient des responsables sénégalais, des représentants de l'ambassade du Royaume d'Arabie saoudite à Dakar et un délégué de la Banque islamique de développement qui se trouve à la capitale à l'effet de superviser la distribution.

 

A cette occasion, M. Bandar Mohammed Hajjar, Président du Groupe de la Banque islamique de développement, a exprimé au nom de la Commission du Projet saoudien d'utilisation de la viande sacrificielle, au Serviteur des deux Saintes Mosquées, au prince héritier et au vice-prince héritier, ainsi qu'à leur gouvernement éclairé, ses remerciements les plus chaleureux et son profond respect, pour leur appui sans réserve à ce noble Projet qui bénéficie à des millions de nécessiteux dans le monde, concrétisant ainsi la sagesse divine derrière ce grand rite.