Le Projet du Royaume d'Arabie saoudite pour l'utilisation de la viande sacrificielle (Adahi) a fixé le prix de vente par tête d'ovin à 450 riyals pour la saison du pèlerinage de 1438H, soit environ 120 dollars des États-Unis ou 92 euros.

À cette occasion Dr Bandar bin Hamza Hajjar, le Président du Groupe de la Banque islamique de développement, qui gère le Projet au nom du Gouvernement saoudien, a déclaré que les plus hautes autorités du Royaume ont promulgué un décret portant création de nouveaux abattoirs pour le Projet, dotés des technologies les plus modernes, afin de répondre au nombre de pèlerins croissant chaque année.

Lors de la rencontre tenue au siège de la BID avec les responsables des affaires du Hadj au niveau des missions consulaires accréditées auprès du Royaume d'Arabie saoudite, Dr Bandar Hajjar a assuré que le Projet veille autant que possible à alléger les charges pour les pèlerins des Lieux saints. Il a également indiqué que la direction du Projet travaille tout au long de l'année avec les autorités compétentes afin d'aider les pèlerins à accomplir le rite sacrificiel conformément aux règles de la Charia. Par ailleurs, il a souligné que le Projet gère huit abattoirs modèles dans les Lieux saints avec une capacité de production totale de plus de 1 million de têtes d'ovins et de bovins durant la saison du Hadj.

Le Président de la BID a invité les responsables des affaires du Hadj dans les représentations diplomatiques, les missions chargées du Hadj ainsi que les agences organisatrices du pèlerinage, à collaborer pour aider à l'orientation et à la sensibilisation des pèlerins afin qu'ils achètent les coupons du Projet Adahi aux endroits dédiés à cet effet à Makkah Al Moukarrama, à Madinah Al Mounawara,  dans les zones des Lieux saints et à divers points de vente à travers le Royaume, car le Projet garantit aux pèlerins le respect de toutes les règles de la Charia et des prescriptions sanitaires dans l'accomplissement de ce  rite. Il a en outre souligné que les coupons peuvent être achetés auprès des bureaux de poste saoudiens dans toutes les villes du Royaume, ou par le biais des agences de la banque Al Rajhi, de l'opérateur Mobily, de la société « Khadamat Ameena » ou de l'association « Hadiyat Al Haj Wal Mutamir » à Makkah Al Moukarrama.

Dr Bandar Hajjar a également indiqué que, dans le cadre de l'amélioration de ses mécanismes de travail, le Projet a réussi à faciliter l'acquisition des coupons par les pèlerins. En effet, ils peuvent les acheter depuis n'importe quel endroit et durant toute l'année à travers le site Web www.adahi.org ou le système bancaire Sadad ou le lien électronique du Ministère du Hadj.

Il convient de noter que le Projet Adahi a été créé en 1403H (1983) et sa gestion a été confiée à la Banque islamique de développement depuis lors. La supervision du Projet est assurée par un comité composé de représentants de certaines entités gouvernementales saoudiennes compétentes.

Le Projet vise à faciliter aux pèlerins de la Maison sacrée d'Allah l'accomplissement du rite du sacrifice, ainsi que les offrandes pour la sadaqa et la aqiqa au nom de tous les musulmans qui le souhaitent, outre la distribution de la viande aux ayants droit. Grâce à Allah et à l'attention bienveillante du Gouvernement de l'Arabie saoudite, le projet se développe chaque année et la distribution de la viande sacrificielle s'est élargie pour bénéficier aux ayants droits, indigents, nécessiteux et réfugiés de 27 pays. Au total, 20 millions de têtes de bétail ont été utilisées jusqu'à la fin de la saison de 1437H.